[SICILE] Opération Husky, 11 juillet

Aller en bas

[SICILE] Opération Husky, 11 juillet

Message par Nadrianko le Dim 31 Jan - 11:11

Du reporter de guerre de l'Erable Tribune.

Après la contre attaque allemande, les forces Canadiennes sur le secteur du Monti Iblei avaient pu rester et tenir leur tête de pont. Il fallait donc maintenant pénétrer à l'intérieur des terres de la Sicile.

Le colonel Nadriand avait cette tache et devait aussi bien faire jonction avec les forces Américaines du Colonel Flush et du Capitaine Spad et les forces anglaises de Sir Mimo (qui avait du mal a s'établir sur sa zone de débarquement).

L'avance s'opéra donc le 11 juillet au matin, et le soleil ne s'était pas encore levé.

Les objectifs Canadiens étaient la sortie de route pour aller au plus vite au centre de la Sicile, et la colline de gauche qui surmontait la plaine, afin d'avoir une vue imprenable sur la zone.



Sur sa route, il y avait le commandant en chef des forces allemands, Von Friedrich, dont la réputation de pugnace n'était plus à faire. Il avait déjà préparer le terrain, et les reconnaissances canadiennes avaient pu déterminer qu'il avait pas moins de 12 retranchements sur zone.

Le colonel décida donc d'envoyer un véhicule de reconnaissance sur la route en direction de l'aérodrome de Catane. Mais sur son trajet il se fit agresser par un Panzersreck. L'habile pilote du Humber III LRC évita le projectile. Dissimuler dans la forêt mais aussi géner par les arbres, lmes soldats allemands ne purent atteindre le véhicule audacieux canadiens, mais ce dernier ne put mettre fin a la menace qu'après plusieurs manœuvres (3 tours^^).



La reconnaissance étant faite, l'infanterie du 2e bataillon 22e s'avança aussi dans le bois. Il subit alors le feu de tireurs retrancher dans la plaine.



Pendant ce temps la, le 1er bataillon s'avance dans le bois juste en face des hauteurs. Il était soutenu par 2 mortiers de 4.2"



Les tirs fusaient dans la plaine entre les soldats cachés et retranchés allemands, et les soldats canadiens dans la forêt. Mais L'avance métodique Canadienne, soutenu par le tir de 2 autres Humbers sur chaque nid de retranchement, le pillonage systématique de chaque trou par les mortiers, obligea les allemands a se reculer.



Le 2e bataillon pendant ce temps la, avait pris tous le bois sur la droite et soutenait le feu contre les allemands sur les hauteurs. Le Humber III LRC s'avança pour reconnaitre les hauteurs, et échappa à 2 assauts de pionnier allemands et d'un Panzerfaust. Il se prit un tir par un pak 40 et l'équipage l'abandonna (mais pu le réparer pour la suite de la campagne).

Les positions allemandes se dévoilèrent au fur et a mesure. Il y avait en fait, une compagnie de panzer grenadier, plus les rescapés de la section de pionnier, soutenu par 1 mortier de 81, 2 pak 36 et 2 pak 40.

Le bois conquis conquis par le 2e bataillon, il ne restait plus qu'au 1er bataillon qu'a parcourir la distance entre son bois et l'objectif sur la colline. Un valeureux groupe de piat avança dans la plaine jusqu'a un retranchement vidé de ses occupants. Il prit le tir de 2 nouveaux pelotons allemands, et du seulement se replier au 3e. La quasi totalité des 'nids allemands' étaient révélés. Le travail de dératisations fut confiés une nouvelle fois au Humber et Mortier. Et ils reçurent aussi l'appui de 2 M10.
Et quand les soldats allemands étaient démoralisés, les Canadiennes allaient les cueillir un a un.

La victoire devenait totale. Les 2 objectifs conquis, un pak 40 de capturé, pour seulement 2 groupes de perdus, un canon de 6£. Von Friedrich de son côté, avait perdu 2 pak 40, 1 pak 36 et la moitié de ses valeureux soldats. Nul doute que sa vengeance sera terrible.

En attendant, la libération de la Sicile se poursuit, et c'est bien ce qui compte.

Nadrianko
Général
Général

Nombre de messages : 945
Nation : 51-ya armiya
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum