[TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Von Friedrich le Ven 14 Jan - 15:41

OPERATION PRÜFSTAND


21 Septembre 1942, groupe d’armées Nord, secteur de la 18ème armée : ayant reçu l’ordre de de mener une action sur les positions soviétiques afin de tester de nouveaux matériels et d’appliquer de nouvelles doctrines, le Generaloberst Georg Lindemann confie cette mission au Brigadeführer Wünnenberg, fraîchement décoré de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne.


Le Gruppe Wunnenberg (SS Polizei Division, Fallschirmjäger-Regiment 2 ) mènera l’action principale soutenus par les blindés du Panzer Regiment 203 et les volontaires lettons de la Lettische SS-Freiwilligen-Brigade.



Le Brigadeführer, qui supervisera directement l’opération sur le terrain, escompte une vive réaction soviétique afin d’offrir à la toute nouvelle Schwere Panzer Abteilung 502 son lot de proies dignes de son matériel flambant neuf….



Enfin, l'opération devra permettre de tester au combat la dernière trouvaille du Dr. Heinrich Langweiler...

Effectifs:

Les restrictions d'ordre de bataille de la règle sont doublées. Toutefois:

- chaque ordre de bataille peux compter plus de 2 formations antichar à condition que le nombre minimum de pièces par section est respecter et que le nombre global de pièce n'excède pas l'effectif de deux sections pleines.
- chaque ordre de bataille peut contenir 2 formations d'artillerie sur table à condition que le nombre minimum de pièces par section est respecter et que le nombre global de pièce n'excède pas l'effectif d'une section pleine.

Le matériel doit être disponible au plus tard en septembre 1942 (inclus les tigres du coté allemand)
Chaque camp dispose d'un chef de corps hors formation qui peut diriger toute batterie et rallier toute troupe de son camp. Seul son véhicule ou groupe de combat est compté dans le budget.
Le russe peut dépenser jusqu'à 25% de son budget de la première journée en fortifications et dispose d'un téléphone de campagne

Achtung !
- Une section d'artillerie hors table + une section sur table comptent pour deux sections
- L’ordre de bataille peut inclure 2 sniper ainsi que 2 équipages d'élite)


L'effectif allemand est de 10500 pts et est réparti en 3 groupes:

- Groupe « Angriff! »: 6200 à 6400 pts disponibles au premier tour du premier jour
- Groupe « Vodka Zeit! »: 2200 à 2300 pts disponibles pendant la nuit
- Groupe « Panzermarsch! »: au moins 1800 pts disponiblse en renfort aléatoire à partir du tour 4 du second jour

L'effectif russe est de 10400 pts et est répartis en 2 ou 3 groupes

- Groupe « Za Stalina! »: 4100 à 4300 pts (peut inclure un maximum 25% de fortifications) disponibles au premier tour du premier jour, et disposant d’un téléphone de campagne pour contacter une éventuelle batterie hors table
- Groupe « Za Rodinu! »: 6200 à 6400 pts disponibles au premier tour du second jour
- Groupe « Balalaïka! »: groupe optionnel constitué d'une formation de partisans qui peut soit être déployée en infiltration le premier jour, soit arriver en débordement à partir du tour 4 du second jour en renfort aléatoire

Objectifs :

Les objectifs sont comptés à la fin du 12ème tour du second jour:

Ferme de Popovskaya : russes 3 PV / allemands 1 PV
Carrefour de Kholm : russes 3 PV / allemands 2 PV
Carrefour de Lenino : russes 3 PV / allemands 3 PV
PC 268 : russes 2 PV / allemands 3 PV
Ferme de Shabunino : russes 1 PV / allemands 3 PV


Règles spéciales:

- lors de la première journée une reconnaissance est effectuée par les allemands selon les règles de campagne, sur chacune des 8 zones de 120x60cm. Les bonus de reconnaissance sont divisés par 2 par excès.
- les pièces d'artillerie sur table peuvent être déployées hors table mais ne peuvent dans ce cas effectuer que des tirs indirects via leur observateur. Route pièce déployée de cette façon doit passer un tour en mouvement hors table avant d'entrée sur la table.
- le champ de bataille n'est pas compartimenté, toutes les interactions sont possibles.

Achtung ! :
- les tirs d’opportunité ne sont pas autorisés si le tir se fait via un observateur
- les limites de visibilité des lisières des bois, et des vergers valent pour la visibilité par les avions ou depuis une position plus élevée


Jour 1: 12 tours

Allemands: entrent à partir du premier tour par le bord ouest de la table (formations de son choix, au tour de son choix)
Options tactiques: 1 option parmi bombardement préparatoire, surprise ou attaque à l'aube

Russe: se déploie dans sa zone en placement caché
Options tactiques: 2 options parmi 2 embuscades, 2 bombardements préréglés(1 par formation d'artillerie), et 2 infiltrations.

Achtung !
Dans le cas où le russe choisit 2 infiltrations il peut infiltrer le groupe "balalaïka" en entier.



Vodka Zeit

A la tombée de la nuit (fin du 12ème tour), un certain nombre d'action auront lieu dans l'ordre suivant:

1-Artillerie:
- les batteries hors table sont ravitaillées

2-Aviation:
- les avions opérationnels sont ravitaillés
- les avions endommagés seront réparés sur 5+
- les avions détruits où non réparés sont décomptés du dé "nombre d'avion"

si 1 avion détruit: 1,2 = 1 avion / 3,4,5,6 = 2 avions
si 2 avions détruits: 1 avion disponible

3- Munitions spéciales (Heat/APCR/Panzerfaust, lance flamme..etc)
- elles sont réapprovisionnées sur 4+

4- Réparations- matériel réparé sur 5+
- les blindés/pièces abandonnées par leurs équipages ne pourront être réutilisés (même immobilisés et non réparés) que par des équipage/servant du même type de matériel. Il faudra donc jouer les servant et équipages. Les servant/équipages démoralisés suivront les règles de déroute de l'infanterie.

5- Ligne de front- une ligne de front sera tracée du nord au sud entre les unités allemandes non démoralisées les plus avancées. Des unités peuvent se retrouver encerclées.

7- Ralliement
Pour le ralliement les conditions de nuit seront appliquées.
Les unités de commandement auront droit à un mouvement gratuit hors de vue de l'ennemi (ou les menant hors de vue de l'ennemi), puis les unités démoralisées pourront tenter de se rallier. Les unités encerclées et en vue de l'ennemi qui ne parviennent pas à se rallier sont capturées.

8- Redéploiement
Toutes les unités (même les commandement ayant bougé gratuitement) pourront effectuer un mouvement complet hors de vue de l'ennemi (ou les menant hors de vue de l'ennemi) derrière la ligne de front.

9- placement du groupe « Vodkazeit » derrière la ligne de front et hors de vue de l'ennemi. Ces unités bénéficieront des règles de placement caché le lendemain

10- Infiltration
Les formations d'éclaireurs et de reconnaissance (déjà déployés ou non) pourront tenter de s'infiltrer hors de vue de l'ennemi jusqu'à 30cm en avant de la ligne de front. Au lever du jour il est donc possible que des unités adverses se retrouvent sur la même position. Ces unités lors de leur activation pourront tenter de retraiter (sans faire l'objet d'un TO) à 5cm sur un test d'expérience.

11- Retranchement
Les unités d'infanterie peuvent tenter de se retrancher avec un dé d'expérience
Les unités de pionniers peuvent également tenter de placer une barricade avec un dé d'expérience



Jour 2: 12 tours

Allemands: placement caché pour les unités arrivées en renfort, position camouflée pour les autres (position connue et tir à demi puissance si visée en dehors d'un TO)
Groupe « Panzermarsch ! » en renforts aléatoire au tour 4, entre par le bord sud
Option tactique: une option embuscade prise dans l'effectif du groupe « Vodkazeit! »

Russes:
Le groupe « Za Rodinu ! » entrent à partir du premier tour par le bord de la table est (formation de son choix, au tour de son choix)
Option tactique: 1 option parmi attaque à l'aube ou bombardement préparatoire ou débordement uniquement pour le groupe "Balalaïka" en renforts aléatoires au tour 4.


avatar
Von Friedrich

Nombre de messages : 390
Nation : Wurstland
Unité : XXIV Armeekorps
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Fluccini le Mer 19 Jan - 21:15

Les équipages de blindés siviétiques étant de base "Conscrits", peut on prendre qq équipages vétérans, à la place des 2 "élite".
si oui... combien, hein?

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Von Friedrich le Jeu 20 Jan - 11:20

Je viens de tomber sur ça...en essayant de me rencarder sur les équipages...c'est vraiment pas loin de mon scénario Very Happy

Sinyavin Offensive

The Sinyavin Offensive was a Soviet attempt to break the blockade of the city in early autumn 1942. The 2nd Shock and the 8th armies were to link up with the forces of the Leningrad Front. At the same time the German side was preparing an offensive Operation Nordlicht to capture the city, using the troops freed up after the capture of Sevastopol. Neither side was aware of the other's intentions until the battle started.

The Sinyavin offensive started on the 27th August 1942, with some small-scale attacks by the Leningrad front on the 19th, pre-empting "Nordlicht" by a few weeks. The successful start of the operation forced the Germans to redirect troops from the planned "Nordlicht" to counterattack the Soviet armies. The counteroffensive saw the first deployment of the Tiger tank, though with limited success. After parts of the 2nd Shock Army were encircled and destroyed, the Soviet offensive was halted. However the German forces had to abandon their offensive on Leningrad as well.


From the morning of 22 June 1941 as part of the Northwestern Front the army (10th and 11th, 12th Mechanised Corps, 9th anti-tank artillery brigade and a number of other units) joined the heavy fighting with superior forces of the German Wehrmacht in the Shyaulyay direction.

Ordre de bataille soviétique pour l'opération...si ça peut inspirer

8e Armée
6e Corps de fusiliers de la Garde
128e Division de fusiliers
3e Division de fusiliers de la Garde
19e Division de fusiliers de la Garde
24e Division de fusiliers de la Garde
191e Division de fusiliers
122e Brigade blindée
4e Corps de fusiliers de la Garde
259e Division de fusiliers
22e Brigade de fusiliers
23e Brigade de fusiliers
32e Brigade de fusiliers
33e Brigade de fusiliers
53e Brigade de fusiliers
137e Brigade de fusiliers
140e Brigade de fusiliers
98e Brigade blindée

2e Armée d'élite
327e Division de fusiliers
6e Brigade de fusiliers
4e Brigade blindée

Armée de l'air soviétique
14e Armée aérienne


V.3 – L’Armée de Choc
Une Armée de Choc était une Armée d’Infanterie à laquelle s’ajoutait :
- une Brigade Blindée Spéciale (lourde)

- un régiment indépendant d’artillerie (36 canons de campagne A-19 de 122 mm, affecté spécifiquement au tir de contre-batterie, grâce à son bataillon organique de radio-détection)

- un régiment indépendant d’artillerie à grande puissance (24 obusiers B-4 de 203 mm M-1931)

- une Brigade Anti-aérienne de campagne

I. 2 – Les Brigades Blindées
I.2.1 – Brigade Blindée (standard)

– 1 Cie QG

– 1 Cie Reconnaissance avec 10 x automitrailleuses BA-6 (ou BA-45)

– 2 Bataillons Blindés

– 1 Bataillon d’infanterie motorisée (avec 4 x mortiers de 82 mm)

– 1 Bataillon Anti-Aérien (12 camions porteurs d’un affût double de 12,7 mm DShK)

– 1 Cie de réparations-reconstruction, 1 Cie de transport, 1 peloton médical

Total : 1 653 hommes, 70 chars (4 x KV-II, 26 x KV-I, 40 x T-34), 10 x BA-45, 4 x mortiers de 82 mm, 24 x 12,7 mm AA.


I.2.2 – Brigade Blindée Spéciale (lourde)
Brigade déployée avec une Armée de Fusiliers pour en renforcer la puissance offensive, mais sans faire partie de ses effectifs. La Brigade Blindée Spéciale dépendait en général de l’état-major d’un Front. Une ou deux Brigades pouvaient être allouées à une Armée de Fusiliers ou même à une division pour parvenir à une percée. En défense, la Brigade Blindée Spéciale était engagée sur l’axe principal de la menace pour engager les formations blindées ennemies qui auraient menacé de percer la ligne principale de défense du Front.

...bref je sais pas trop....on va dire que les équipages de vétérans se trouveraient plutôt dans une armée de choc, et donc dans la Brigade Blindée Spéciale, donc plus probables dans les unité de chars lourd..

plouf! plouf! plouf! ...chabatruc!....

Equipages vétérans:

- Maximum 2 formations
- La première formation est obligatoirement une unité de chars de lourds

..ça te va?
avatar
Von Friedrich

Nombre de messages : 390
Nation : Wurstland
Unité : XXIV Armeekorps
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Fluccini le Jeu 20 Jan - 21:02

vi! perfeto!

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Fluccini le Ven 21 Jan - 8:13

si tout est doublé ds les OB, est ce à dire que 2 soutiens aériens sont envisageables?

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Von Friedrich le Ven 21 Jan - 10:11

Dans la forme non, mais...
Dans les faits oui, puisque l'aviation et l'artillerie HT sont ravitaillées entre les 2 jours...et donc utilisables 2 fois, selon le nombre d'avions survivants.

Maintenant sur le principe j'aurais rien contre, mais comme les souitients HT comptent virtuellement double il est préférable que le nombre soit identique de chaque coté: 2x Artillerie (ou équivalent si 1 sur table ) dont 1 batterie lourde + 1 x Aviation.

Donc si on part sur 2 soutients aériens:

- il faut remonter l'OB global
- on va se retrouver potentiellement avec 24 avions engagés sur les 2 jours..ce qui me parait un peu beaucoup en terme d'échelle et surtout d'effet potentiel sur la partie
avatar
Von Friedrich

Nombre de messages : 390
Nation : Wurstland
Unité : XXIV Armeekorps
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Fluccini le Ven 21 Jan - 19:45

j'avais demandé pour être sûr de comprendre, 1 soutien d'aviation x2 jours me semble aussi suffisant

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Fluccini le Mer 2 Mar - 14:56

les maisons du club sont peintes! Very Happy

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Von Friedrich le Jeu 3 Mar - 11:23

Fort bien! Very Happy
Tu peux me rappeller combien il y a de bâtiments en tout?
Et aussi pour tes scratch?
..histoire que d'installer au plus juste vendredi soir.
avatar
Von Friedrich

Nombre de messages : 390
Nation : Wurstland
Unité : XXIV Armeekorps
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Fluccini le Jeu 3 Mar - 11:44

j'ai de mon côté bricolé 4 maisons dont une doublée, et j'en ai peint 7 dont deux accolées... faudra t il que je prenne l'usine en ruine?

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Von Friedrich le Jeu 3 Mar - 14:10

..bien Smile ..les isbas d'ici et là correspondent pile poil aux 10 fermes isolées.
Rest les 3 hameaux et Lenino.
Je pense utiliser mes bâtiments pour Lenino, c'est pas très russe (mais pas moins que les bâtiments urbains du club) ...mais c'est le plus gros ensemble homogène. Je ferai les hameaux avec les bâtiments semi-urbains du club.

Enfin j'aviserai...mais nul besoin l'usine de PQ Wink
avatar
Von Friedrich

Nombre de messages : 390
Nation : Wurstland
Unité : XXIV Armeekorps
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Fluccini le Jeu 3 Mar - 14:18

Von Friedrich a écrit:
Enfin j'aviserai...mais nul besoin l'usine de PQ Wink

Oui... je comprends... un mauvais souvenir! What a Face

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Gelben Augen le Jeu 3 Mar - 23:38

Von Friedrich a écrit:
Enfin j'aviserai...mais nul besoin l'usine de PQ Wink



Oui... je comprends... un mauvais souvenir! What a Face

Surtout si par hasard un proctologue géorgien faisait partie du combat Laughing
avatar
Gelben Augen
Général
Général

Nombre de messages : 144
Nation : 6. Armee
Date d'inscription : 26/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Von Friedrich le Ven 4 Mar - 12:05

En même temps avec ce qu'ils avalent comme goulasch et autre jus de patate frelaté, on comprend que les soviets plantent des usine de PQ à tous les coins de bois....

..Proctologue...proctologue....c'est une variante de Politruk? Razz
avatar
Von Friedrich

Nombre de messages : 390
Nation : Wurstland
Unité : XXIV Armeekorps
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Von Schledyr le Dim 6 Mar - 21:06

Grand merci aux Orga et aux joueurs sur place. J'ai passé un excellent Week-end !

On remet le couvert quand vous voulez, Blitzkrieg est vraiment très très plaisant à jouer, d'autant que les joueurs le pratiquant sont super sympa !

Vivement la Campagne d'Italie Razz

_________________

avatar
Von Schledyr

Nombre de messages : 130
Nation : Allemagne
Unité : II SS PK
Date d'inscription : 28/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Fluccini le Dim 6 Mar - 23:30

juste pour le fun, puisque nous avons tout plein d'anglais en préparation ou déjà sur pied... un scenario Sword / Pegasus ne pourrait il pas être à étudier, pour l'horizon 2013? Je précise que je me verrais aussi bien jouer british d'emprunt, que teuton sur la plage (j'ai même de quoi faire!)

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Von Friedrich le Dim 6 Mar - 23:55

sur ce mode là j'ai de quoi aligner 2 cie de para plus ou moins réduite. Mais dans le secteur de sa majesté y'en a pas je crois.
Même pas de canadiens d'ailleurs..quel dommage!^^ Pegasus stricto sensu et de mémoire c'es 1 cie de commando vs 3 pelés de second rang à fond de culotte percée...avec une contre attaque de..de ....S35!

Plus sérieusement comme tu le dis avec ce qui se prépare à peut être sympa à envisager, par contre coté boulons ça va être court...célé sur les rangs pour le moment, et du matos en sus à droite à gauche et moi qui peut fournir 2 cie de bif. Pour l'aspect contre attaque c'est de la 21° Pz qui s'y colle uniquement je crois...armée de bric et de broc?

Mais c'est vrai que ça peut être intéressant de se motiver à long terme (perso pour peindre de l'allemand 44-45) pour monter des des décors de plages et autre fantaisies plagistiques...qui pourraient resservir. Auquel cas il faudra déterminer qui est motivé pour faire quoi en solo ou en collectif.

Pour continuer sur l'esprit plage et contre-attaque il y toujours "Avalanche" dans les cartons (faisable sur le matos actuel) et aussi Anzio avec de la contre-attaque à coups de fauves ébouriffés Basketball .. Mais je ne vais pas peindre de boulons 44+ avant un bail. Si je suis motivé sur un projet 2013 je dois pouvoir démarer de la peinture au printemps 2012...(si je zappe une armée antique Crying or Very sad )

Coté peinture je dois pouvoir commencer à sortir du français 40 à l'automne 2011 à effectif complet printemps 2012. Donc si pépé suit avec ses allemands 40, et que nos amis british ont du matos d'époque d'ici là, on peut aussi envisager pour le cru 2012 un gros scénario Plan Jaune...inclus parachutage de boulons désarmés.

M'en va compter prochainement mes effecticfs potentiels 1940 dans les 2 camps alien

KIDIKOI? Basketball
avatar
Von Friedrich

Nombre de messages : 390
Nation : Wurstland
Unité : XXIV Armeekorps
Date d'inscription : 04/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Fluccini le Lun 7 Mar - 10:54

Les thèmes ne manquent pas, et je suis preneur de tout, avec ou sans figurine, et une nette préférence pour les alliés (sauf contre les rosbifs, parce qu'ils vont bientôt dépasser en nb tous les autres!) Je pense qu'une grosse bastos Russie le retour qui tue pourrait aussi intéresser plus d'un... je vais peindre pour ma part du russe 43, histoire de rire un peu!
Peut être pourrions nous envisager 2 grosses parties / an, ou même deux parties médianes "3vs3" par week end (nous étions 10, pépé serait sans doute intéressé, p-etre Spad et Quentin également, d'autres encore), histoire de contenter un maximum de monde...

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Feldgendarmerie le Lun 7 Mar - 10:59

avatar
Feldgendarmerie

Nombre de messages : 680
Nation : Feldgendarmerie
Unité : Les Ecluseurs
Date d'inscription : 25/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://campagneldt.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Fluccini le Mar 8 Mar - 22:02

ULTIMA ПРАВДА
L'ORTHODOXIE POLITIQUE AU SERVICE DE LA VERITE TORTUREE

FURIEUSE BATAILLE AUTOUR DE LENINO!
DES PERTES ALLEMANDES INCALCULABLES!


Cette fin de semaine, des combats acharnés ont eu lieu à Lenino.
Le haut commandement allemand sembla avoir voulu percer là notre front, lançant ce samedi l'opération "Bruit et Führer", vaste offensive sans précédent, visant, vraissemblablemnt, à nous chasser de la ville de Lenino, terre sacrée du Socialisme d'Etat.

Des troupes mécanisées sans nombre, fanatisées par l'espoir de se saisir de notre belle et industrieuse cité et d'y martyriser sa paisible population, se sont lancées dans une offensive majeure, jetant là pas moins de soixante mille hommes, avec le soutien d'une concentration d'artillerie jamais rencontrée, et d'une noria de chasseurs bombardiers de type "kipik".

Sur le papier des vieux ploutocrates prussiens dirigeant, en bons valets du fascisme, la horde brune tout droit sortie du pot à caca de l'excité de Berlin, l'affaire semblait pliée. C'était sans compter sur le courage indomptable de la glorieuse Armée Rouge des paysans et des marins pêcheurs, qui, bien informée par nos services de renseignements, attendait l'ennemi de Bochie d'un pied ferme et héroïque.

A l'annonce de la menace, c'est d'abord toute la population de Kholm qui réclama qu'on l'arma pour défendre leurs masures au colonel Mimoziev, en charge d'une petite unité de cosaques chargée de ralentir l'avance ennemie. Ô! Paysans de Russie! Ton ardeur et ta vaillance honnorent jusqu'au sol que tu foules journellement!
Ainsi fut donc fait, Mimoziev décidant de lui-même de distribuer à Kholm les 13 mousquets du musée d'Histoire locale, et donc, à peine arrivé dans les bois de Rudacova, le vil et odorant teuton se heurta à ce groupe de partisans zélés, qui lui tendirent une ambuscade sanglante, anihilant sans -presque- autres moyens que leur foi innébranlable en la Mère Patrie un groupe de reconnaissance fanatique ennemi. Kholm, attaqué sans pouvoir être défendu, tomba entre les mains crochues de l'hydre de Bochie. Voilà la seule gloire des traitres lettons qui nous firent cette vilainie.

Cependant, dévalant la colline cise en amont de Lenino, des forces fridolines beaucoup plus importantes, soutenues par une artillerie des plus meurtrières, tentèrent une approche frontale dans les faubourgs de la ville. La cie de Fusilliers marins du commandant Jehanovitch repoussa les dix-huit premiers assauts sans sourcillier, soutenue qu'elle était par la batterie Karl Marx installée sur les hauteurs de Shabunino, commandée par le colonel Flushenko en personne, et par la cie de Fusilliers Marins du commandant Johnitov, en position sur les hauteurs de Karavayevo.

L'ennemi désemparé fit entrer en ligne plusieurs unités d'infanterie mécanisée, qui ne purent progresser qu'au prix de très lourdes pertes, malgré un rapport de force de 4 à 1.

C'est à ce moment que les blindés du commandant Joulykov, très habillement cachés derrière cette même colline, se mirent en mouvement pour aller épauler les défenseurs de la ville et, surtout, protéger notre population civile voulant quitter la ville.

Le Prussien mit tout en oeuvre pour les stopper, lançant sur eux deux escadrilles d'assassins volants. Un drame se jouait, et l'acteur vedette se fit soviétique... "Camarades! Ces lâches et impertinents frelons voudraient interdire à la population de Lenino de fuir les combats! Châtions ces cochons pêteurs en les pénétrant de nos obus puissants, et jettons les à terre! Qu'ils tombent comme la crotte du cul du bourin de Guillaume II! A vos pièces, et promptement! Que chacun face son travail!", s'écrièrent en coeur (!) les braves servants de nos deux batteries du 157 éme régiments d'artillerie anti-aérienne, se livrant alors à une bataille à laquelle ils avaient été efficacement préparés, tant il est vrai que le soldat soviétique est, toujours, contrairement à son homologue teuton, mis en ligne avec une connaissance parfaite du matériel moderne qu'on lui confie, doublant son courage d'un professionalisme aigü.

En quelques tirs efficaces, la Luftwaffe fut chassée du ciel, sous les hourras enthousiastes des défenseurs de la ville, ne pouvant qu'à grand peine compter le nombre d'avions abattus, tant il semblait en tomber du ciel.

Les yeux rivés au ciel, et tout à leur action humanitaire -Flushenko ayant enjoint au camarade Joulikov qui les commandait d'aider à l'exfiltration de la population innocente de Lenino- nos tankistes malheureux ne virent point que nos lignes avaient été percées au niveau du bois derrière lequel ils s'abritaient. Jehanovitch, trop occupé dans son héroïque défense de Lenino, ne put user de persuasion quand les hommes de la compagnie disciplinaire chargée de garder la droite du dispositif de défense de Lenino -dont ce bois- échapèrent à la garde de son commissaire politique... Les infâmes traitres, ennemis politiques nourris au sein national, à qui l'indulgence de notre gouvernement avait donné une chance de rachat, fuyèrent, et par leur fait, permirent à l'ennemi de surprendre nos blindés qui furent violemment pris à partie. Trois furent détruits, contre deux ennemis... l'on ordonna alors aux tankistes ayant survécu, plutôt que d'aller venger derechef leurs frères d'armes comme ils le demandaient à cor et à cris, de continuer leur mission sacrée: s'assurer que la population de Lenino puisse s'éloigner de Lenino si violemment touchée par l'artillerie ennemi.

Or, voilà donc Jehanovitch et ses hommes seuls, face aux hordes croissantes des fascistes qui investirent finalement Lenino. N'écoutant que leur courage, nos braves moujiks, submergés par le nombre, attaqués par un ennemi usant d'un grand nombre de lances flammes, eurent choix entre une mort glorieuse et la morçure honteuse d'une fuite déshonnarante. Nous n'étonnerons pas notre lectorat, en révélant que Lenino fut leur tombe.

Au soir de cette première journée, la plaine entourant la ville était jonchée de matériel allemand brulant. L'ennemi y laissa outre la totalité des avions engagés plus de la moitié des blindés qu'il avait engagé.

Nos pertes du jour étaient légères, outre la disparition des odieux gougeats de la compagnie disciplinaire -dont nous ne pouvons que nous féliciter- elles ne comptaient qu'une poignée de braves paysans, la compagnie Jehanovitch et les quelques blindés que nous avions en première réserve, dont la défense acharnée avaient permi l'essenciel: l'évacuation de la population innocente de Lenino.

Il fallait venger nos morts, et reprendre la ville avant que la présence ennemie ne la salissa de sa présence bubonesque.

Le dimanche matin, la donne avait changée. Notre commandement, Lenino maintenant évacuée, avait les mains libres, toute considération d'ordre humanitaire qui nous empêcha la veille de la bombarder avec notre artillerie lourde étant maintenant hors de propos.

Aussi le camarade Flushenko décida t il de lancer un assaut furieux pour reprendre coûte que coûte Lenino des mains haineuses de l'ennemi. Un puissant tir de barrage dirigée de notre croiseur ultra moderne Floutch réduisit la défense teutonne et permit l'approche de deux compagnies de blindés de la Garde.

Au même instant furent engagées deux compagnies de cosaques, soutenues par une unité de T34, merveille de technologie que l'ours de Berlin nous envie. Ces derniers bousculèrent l'aile gauche ennemie, obligée de retraitée à hauteur de Kholm qui fut reprise, et d'où nous évacuames la population -quelques grands mères apeurées, et les pensionnaires de l'hôpital psychiatrique Kroznya Bita.

Sur notre droite, le camarade Johnitovo eut mission d'occuper l'ennemi en une charge héroïque, mais le matériel dont il disposait -une poignée de blindés légers de mauvaise facture, ""cadeaux"" de l'oncle Sam, ne lui permit pas de peser sur la bataille.

Ordnc, au centre, l'acte principal se jouait.

Debout sur le char de tête, le Politruc Moliev Moujerov exhortait les hommes de son unité: "Camarades! En avant! Que l'on chasse l'ennemi séculaire de notre Lenino chérie! Qu'on le transperse de mille dards! que l'on l'atomise derechef!" La garde avança audacieusement, au cri joyeux de "le prems arrivé à gogné!" et bientôt, les Allemands furent bousculés, la ville reprise!

Ultima Pravda: le poids des mots qui disent la vérité vraie, le choc des photos qu'on ne sauraient faire mentir.

Le commissaire politique Moliev Moujerov, posant fièrement devant la pancarte de sa ville natale, vertement reprise aux hordes huniques de Bochie.

Las, Lenino n'était plus qu'une vaste porcherie sentant la wurst et les chaussettes humides. Notre jadis si fière cité avait perdu d'un peu de son charme, aussi se demanda t on s'il fallait la garder.

L'on eut le temps de libérer les animaux du Zoo municipal, de relâcher le peroquet de Madame Raspoutnika, directrice du lycée de jeunes filles de la ville, et de videnger une dernière fois la piscine municipale, sous les yeux médusés et impuissants des troupes de Von Friedrich et von Schledyr.

Ne comprenant pas l'humour subtil du Moujik, ni le fait que Lenino ne représentait , sans sa population, rien aux yeux de notre commandement humaniste, l'Allemand décida alors de lancer dans la bataille toutes les réserves dont ils disposaient, interdisant l'offensive qu'il avait projeté de faire sur un autre point du front.

L'horizon se couvrit alors de panzers, et une bataille de chars titanesque s'engagea, et fut fatale à bien des ennemis, Mimoziev se taillant la part du tigre en détruisant une de ces nouvelles bêtes immondes, dressé sabre au clair sur le T34 qu'il commandait lors d'une charge grandiose.

Au soir de la bataille, malgré l'acharnement d'un ennemi bien supérieur en nombre Suspect , grâce au courage déployé par nos valeureux soldats-paysans et marins pêcheurs, Flushenko put fièrement annoncer à la Stavka que les 5 première lettres de Lenino étaient toujours soviètique! Il reçut alors l'ordre de décrocher le lendemain, parce qu'il était attendu au Kremlin à 18.00 pour un coktail dînatoire avec le Camarade Staline, et qu'il avait bien 8 heures de route à tailler.

NOS HEROS NE SONT PAS TOMBES EN VAIN!

De Konsomolets à Héro de l'union soviétique en une leçon !

par le politruc Laurentievicth

Viktor Johnitovo et Evegueni Jolieterenko, deux jeunes membres de la section Ramon Mercader du konsomol d'Odessa révulsés par la lâche agression des hordes barbares de l'engeance teutonne contre le territoire de l'union soviétique sont parmi les premiers à se porter volontaire pour l’Armée rouge des ouvriers et paysans. Ces deux camarades sont tous deux enrôlés dans le 157 éme régiments d'artillerie anti-aérienne, leur implication, leur engagement envers le parti et le camarade Staline les conduit à devenir premier tireur l'un à la batterie Potemkine, l'autre à la batterie Krasny Oktober. Leur bonne ville d'Odessa ayant été lâchement bombardée par les pilotes terroristes du dégénéré de Berlin, ils en conçoivent une juste haine démocratique.
Nos braves camarades basés à la périphérie de la ville honorablement nommée Lenino voient la violente déferlante de l'hydre nazie. Au premier jour de la bataille, les escadres entières de rats volants tentent de s'abattre sur les civils innocents et leur chargement de sous-vêtements, bien mal leur en prend ! La première escadrille est annihilée par la batterie Potemkine, tandis que la batterie Krasny Oktober repousse la seconde escadrille de huns, mais les tartares volants poussés par leur gardes chiourmes reviennent à la charge pour se faire éradiquer par la batterie Krasny Oktober.
Nos valeureux artilleurs finissent la journée sous la direction du Komissaire Seguei Morenov en incitant un équipage nazi à faire son auto-critique et leur mettre du plomb dans la tête.
Le lendemain, les dragons immondes de la luftwaffe reviennent pour s'en prendre aux derniers survivants de la ville martyr de Lenino, évidemment Viktor Johnitovo et Evegueni Jolieterenko pour le comité d’accueil, les rares survivants de l'escadrille étrillée par les batteries Potemkine et Krasny Oktober rentrent la queue basse sûrement pour être accueillis par un peloton d’exécution.

Ce jour Viktor Johnitovo et Evegueni Jolieterenko se voient attribuer le titre de Héro de l'union soviétique et le 157 éme régiments d'artillerie anti-aérienne ajoute le qualificatif de la garde à son nom.

Vive les héros de l'Union Soviétique Viktor Johnitovo et Evegueni Jolieterenko et le 157 éme régiments d'artillerie anti-aérienne de la Garde ! Vive les camarades Joulykov, Johnitov, Jehanovitch, Mimoziev et Flushenko! Za Rodina ! Za Stalina !

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [TREGRO] OPERATION PRÜFSTAND

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum