[PTIGROS] Bishenpur avril-mai 1944, Birmanie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PTIGROS] Bishenpur avril-mai 1944, Birmanie.

Message par Nadrianko le Sam 19 Avr - 18:21

Après leur opération de diversion (l'Opération Ha-Go) dans la zone côtière d'Arakan en Birmanie dans les premières semaines de 1944, le japon a ouvert son offensive principale (l'Opération U-Go) contre l'Inde au début de mars 1944. Le plan était d'entourer et détruire le IVe Corps Indiens dans la ville d'Imphal tandis que le reste de la 14ème Armée était toujours embourbée dans l'Arakan.

Quand les japonais attaquent, les 17ème, 20ème et 23ème Divisions d'Infanterie indiennes, avec la 50ème Brigade de Parachutiste indienne et la 254ème Brigade de Char indienne sont toujours largement dispersées le long des collines sur la frontière et sont complètement prises par surprise. En se battant dans des actions d'arrière-garde désespérées, les trois divisions reculent vers Imphal.


Pendant ce temps les parachutistes Indiens se battent jusqu'au dernier homme à Sangshak, donnant à la 23ème Division ''Le coq combattant'' le temps de former une ligne de défense au nord et à l'est de la ville. Le sacrifice des Paras laisse du temps aux autres unités pour former ''une boîte'' défensive au dépôt vital de Kohima, à mi-chemin le long de la route Dimapur-Imphal.


Au sud, la 17ème Division ''Chat Noir '' se retrouve encore en face de ses vieux adversaires – la 33ème division d'Infanterie d'élite japonaise ''les Tigres Blancs''. En se battant ardemment tout le long de sa retraite, la 17ème Division se retire des Chin Hills, par Tiddim, Singgel et à travers la frontière indienne jusqu'à ce qu'ils atteignent finalement la haute plaine d'Imphal. Sur un terrain plat, des rizières s'ouvrent sur le lac marécageux Logtak. Ici les Anglais et les troupes indiennes peuvent avoir leur pleine puissance de combat pour combattre les japonais. Chaque village sur la plaine ressemble à une île boisée, entourée par une mer plate de rizières asséchées, sans reliefs distinctifs. Si les villages sont fortement tenus, la plaine presque sans reliefs peut se transformer en un champs de tir au pigeon. Malheureusement ceci est valable dans les deux sens.

À la mi-avril, la 32e Brigade indienne du Général MacKenzie, temporairement transférée de la 20ème Division tient la plaine, tandis que la 17ème Division suit leur retraite. Les villages de Potsangbam et Bishenpur sont tenus fortement, tandis que les flancs sont couverts par des montagnes à droite et le bassin marécageux du lac Logtak à gauche. Le village de Bishenpur est critique pour la bataille, car il contrôle la ''Piste Silchar'', la seule voie d'approvisionnement d'Imphal à l'ouest, qui quitte les montagnes et débouche dans la plaine.

Cependant, les japonais progressent dans leur poussée des avant-postes de MacKenzie sur les villages de la plaine et dans les montagnes environnantes. Dans les montagnes, un raid japonais a également réussi à détruire un pont suspendu sur la Piste de Silchar, qui en devient un chemin impraticable. Cependant, bien que la Piste de Silchar ait été coupée, le poste de Bishenpur est pratiquement la dernière ligne de défense au sud d'Imphal. On ordonne alors à MacKenzie de tenir sa position.

Le 18 avril, l'armée japonaise lance son premier assaut majeur contre la position de Bishenpur : tandis que deux colonnes tentent de prendre de flanc Bishenpur via les montagnes, une troisième colonne japonaise formée avec le Lieutenant-colonel Taguchi, comprenant son propre 4ème Régiment du génie, le 2ème Bataillon du 213ème Régiment d'Infanterie (moins deux compagnies) d'Isagoda, deux compagnies d'antichars et aussi, de façon ésotérique, une compagnie de 320mm de mortiers lourds portés par éléphants. Cependant, Taguchi échoue à prendre Potsangbam et Bishenpur à son premier assaut, mais chasse les Indiens de Ningthoukong, qui se trouvent plus au sud.

Avec l'arrivée de renforts le 19 avril, MacKenzie tentent d'enrayer la poussée japonaise ; le 22 avril le 9ème Bataillon du 14ème Régiment de Penjab tente de monter une reconnaissance en force contre Ningthoukong. Cependant, le village est déjà fortement tenu par le Groupe Taguchi ('Taguchi-Butai') et dans leur assaut les panjabis ont subi 85 pertes humaines, tandis que 150ème RAC a perdu un de ses chars suite à un coup direct d'un mortier 320mm.

Avec la reconnaissance faite et malgré les pertes humaines subies par les Panjabis, MacKenzie demande au1/4ème Gurkhas de lancer une attaque le 25 avril. Après un lourd barrage et soutenu par les bombardiers en piqué Vengeance, les Gurkhas attaquent Ningthoukong par l'ouest, pénétrant avec succès dans les défenses du village. Cependant, les chars en soutien n'ont pas cette chance, en venant sous le feu rapproché de canons antichars, l'escadron subi en perte deux chars détruits et six autres endommagés. L'escadron est forcé de se retirer et les Gurkhas doivent suivre ce mouvement.

En exploitant ce succès, les japonais avancent et occupent Potsangbam le 29 avril. Au cour de la semaine suivante, le Commonwealth et les patrouilles japonaises contestent les villages de Potsangbam, Kwa Sipahi et Khoijuman. Le 6 mai, Khoijuman est finalement évacué par les japonais et le 9/14ème Panjabis ont même réussi à capturer quatre canons antichars, l'un d'entre eux étant le Type 1 47mm inconnu avant pour les Alliés.

L'armée de l'air japonaise aussi est active pendant cette semaine; quatre raids sur ''la Boîte'' de Bishenpur, qui subit comme perte deux canons et sept camions, mais peu de personnel. Le japonais en attendant, a perdu onze avions par les canons antiaériens britanniques.


Le japonais est absolument déterminé à prendre Bishenpur, qui représente le dernier obstacle majeur à surmonter avant d'atteindre Imphal. Tandis que Taguchi-Butai se bat dans la plaine, leurs camarades des 214ème et 215ème Régiments d'Infanterie se battent dans un combat de plus en plus acharné dans les collines boisées et les montagnes à l'ouest, à environ 3,000 pieds au-dessus de la plaine. Le plan japonais consiste pour le 215ème Régiment d'attaquer Bishenpur de l'ouest, via la ''colline sans fil'', tandis que le 214ème Régiment accroché autour des collines, d'assaillir Bishenpur par le nord et couper la route de Bishenpur-Imphal. Taguchi-Butai en attendant, doit continuer son attaque du village, avec l'intention d'entretenir la pression dans la plaine au sud de Bishenpur. Une fois Bishenpur prise, une vague fraîche de renforts incluant le reste du 213ème Régiment d'Infanterie et le 14ème Régiment de Char, ainsi que plusieurs bataillons d'artillerie frais, mèneraient l'assaut final sur Imphal. En attendant, Taguchi est déterminé à garder Potsangbam et Ningthoukong comme bases arrières pour ses assauts. Ses hommes ont fortifié leurs positions, utilisant leur habileté et choisissant soigneusement leur emplacement pour leurs mitrailleuses, ajoutant des bunkers, des mines, des canons antichars et des piègent.

La menace à Bishenpur devenant de plus en plus apparente aux Alliés. Encore une fois,l'infatigable MacKenzie, contrôlant maintenant sept bataillons, des blindées, plus une artillerie assez importante et se battant sur plusieurs fronts, essaye à nouveau d'arracher l'initiative au japonais. Pendant la nuit de 7 au 8 mai, Les B-24 bombardent la zone entière, suivis au point du jour par trois escadrons de Bombardiers en piqué Vengeance. Couvert par les chars du 3ème Carabiniers, l'infanterie du 9/14ème régiment de Penjab avance en rampant à travers les rizières profitant des ténèbres de l'aube.
Quand le soleil se lève, l'artillerie britannique et indienne ouvre le feu sur Potsangbam et les Panjabis s'avancent.


Nous sommes fin avril, les japonais lancent un nouvelle offensive !


Pont de Victoire :
1 Pt pour amoindrir une compagnie d'infanterie (qui atteint le test mais reste au combat)
2 pts pour la déroute d'une compagnie d'infanterie ennemi
1 pts pour tenir les routes d'Imphal
4 pts pour la possession de Bishenpur.
3 pts pour la route vers Silchar
2 pts pour la route au sud de Silchar
2 pts pour la possession Potsangbam.
3 pts pour la possession de Ningthoukong
1 Pt pour la possession des petits villages,
Victoire total : avoir +5 pts que l'ennemi
Victoire mineur : avoir entre 1-4pts de plus que l'ennemi





Chaque carré fait 40*40cm, sauf ceux du bas et de droite qui en font 40*27cm.
La plaine est plate avec des rizières, quelques haies. Les rizières et les haies offrent un couvert léger, risque d'enlisement pour les véhicules, -5cm pour l'infanterie.
Le lac Logtak ainsi que la rivière de droite est un mélange de lac et de marécage. Test d'embourbage pour véhicule amphibie sur un 1 (relance possible à chaque tour), et impraticable pour tout véhicule non amphibie. Des marais entourent la rivière et le lac en partie.
Les autres rivières sont praticables sur des gués mais test d'enlisement classique (2 gués possible par rivières en plus des ponts. Toute unité qui arrive devant une rivière, sur un 6 trouve un gué).
Les villages sont en bois (abri lourd), parfois maisons sur pilotis, et entourés de végétation dense, visibilité 5cm.
Les montagnes sont à 3 niveaux, parfois avec des zones impassables, et la grande majorité couverts de forêt légère, visibilité 10cm [-1/4 de mouvement, risque d'enlisement pour les véhicules. Habituée à se déplacer en jungle, l'infanterie Japonaise ajoute 1d6cm pour son mouvement (sans jamais dépasser le max autorisé)].
Il y un chemin encaissé avant Awang Khunou de 10-15 cm. Les troupes y sont en abri lourd.
Le pont est détruit au nord de Potsangbam. Un génie peut y construire un pont en réussissant un jet d'xp sur 2 tours ou en installant un pont flottant (véhicule du génie y passant un tour).
La Boite de Bishenpur accueille l'artillerie alliée qui est toute enterrée.

Options alliés :

10 marqueurs de mines
10 barbelés
retranchement 1d6+4 par joueur disponible
renfort (en 3-4 vagues)

Aviation normal à nombreuse (supériorité aérienne)
Infiltration

Manque de ravitaillement pour l'artillerie lourde. Les alliés ont procédé à des largages par avions pour apporter vivre et munition. La batterie n'a qu'un tir au début de partir. Il faut aller récupérer des caissons et les apporter aux pièces afin de pouvoir tirer. Largage comme parachute, puis 1/2 mouvement pour toutes unités transportant les munitions.

Options Japonaises : (a compléter)
10 marqueurs de mines
10 barbelés
2 bunkers
piège/charge explosive

retranchement 1d6+4 par joueur disponible
renfort (en 2-3 vagues)

Aviation faible
Infiltration
Manque de ravitaillement pour les mortiers de 320mm.


Forces disponibles :
Les troupes ci dessous sont l'ordre de bataille général. Il n'est pas indiqué dedans quelles troupes sont en renforts, ni leur répartition par secteur. Une partie sera dictée par l'arbitre, l'autre par les joueurs eux même.


33e Division d'infanterie Japonaise : Tigres Blancs

Lieutenant Colonel Taguchi (élite, indigène)



4e Régiment du génie indigène (vétéran, indigène) :
1 compagnie renforcée japonaise du génie
1 ATR
1 MMG
1 Mortier de 81(avec l'hippo)
3 Lance Flamme
1 AC 37 mm
1 Sniper


214e brigade  (élite, indigène) :
1 compagnie renforcée japonaise
1 ATR
1 MMG
1 Mortier de 81(avec l'hippo)
1 AC 37 mm + 1 transport hippomobile
1 Sniper


213e brigade (vétéran, indigène) :
(Major Isagoda)
1 compagnie à cheval japonaise
1 MMG
1 mortier de 50mm
1 AC 37 mm + 1 transport hippomobile


1er Bataillon Anti char (vétéran, indigène) :
3 AC 47 mm
2 Ho Ni I


33e Régiment d'artillerie de Montagne  (vétéran, indigène) :
3 obusiers de montagne de 75 mm+ 3 mules


18e régiment d'artillerie lourd (vétéran, indigène) :
2 obusiers de 105 mm
3 canons de 75 mm
2 Ho Ni IV Cho Ro
Support des mortier Hors table 320 mm.

4 AA 25 mm


Reconnaissance (vétéran) :
3 cavaliers (vétéran, indigène, reconnaissance) + 1 Té ké 94/97


33e division de Tankette :
2*2 Té Ké 94/97


Éléments du 14e Régiment de Tank (vétéran + 1 char élite par section) :
4 Chi Ha Shinoto
4 Chi Ro (type 89B)
4 Ha Go (type 95)
4 Chi Ha + 1 Shinoto


Détachement de la marine (vétéran) :
4 Ka Mi
1 Canonnière AB-Tei + 1 observateur avec l'infanterie.
Armement : 2 canons de 57*, 2MGAA
Vitesse : 15 cm
Blindage : 9
La canonnière a 3 PV, 1 par armement.


64e Sentai IJA :
Support aérien Ki 43 Oscar

Alliés :
Élément de la 17e division « Chat Noir » et de la 20e division
32e brigade Indienne (17e division)


Général Mackenzie (élite, fanatique)


9th Battalion, 14th Punjab Regiment (20e division) (vétéran) :
(Lieutenant Colonel J R Booth)
1 compagnie d'infanterie
1 MMG
1 HMG
1 mortier 2''
2 piat + 1 ATR
1 UC tractant 1 AC 2£


1st Battalion, 4th (Prince of Wales’ Own) Gurkha Rifles, (17e division) (vétéran, indigène) :
1 compagnie d'infanterie
1 MMG
1 mortier 2''
2 ATR + 1 piat
1 UC tractant 1 AC 2£


92e compagnie, Royal Bombay Sappers & Miners, Indian Engineers (20e division) :
1 section du génie + LF (vétéran, indigène)
1 section du génie + LF (élite)
1 mortier de 3'' (vétéran)


Reconnaissance (vétéran) :
4 UC
2 Indian Carrier


82e régiment Anti-char (vétéran) :
2 AC de 6£
2 canons AA Bofors 40 mm


254e brigade blindé indienne (Vétéran + 1 équipage élite pour l'ensemble) :
7e cavalerie légère indienne
A : 3 Stuart
B : 4 Stuart
C : 2 Stuart
3e Carabiniers (Prince of Wales’ Own Dragoon Guards)
A : 3 Grant
B : 3 Grant
C : 4 Grant


Bishenpur Gun Box (vétéran) :
129e régiment d'artillerie
3 canons de 25£
9e régiment d'artillerie
2 canons de 25£
8e régiment d'artillerie
2 obusiers de 5'5


67e régiment lourd AA (vétéran) :
1 canons AA de 3,7'


RAF & RAAF
Vengeance



Scénario et texte grandement inspirés de "Black Cat v White Tiger", http://www.fireandfury.com/conventions/bovington2011.php


Dernière édition par Colonel Nadriand le Dim 20 Avr - 18:05, édité 1 fois

Nadrianko
Général
Général

Nombre de messages : 870
Nation : 51-ya armiya
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PTIGROS] Bishenpur avril-mai 1944, Birmanie.

Message par Fluccini le Dim 20 Avr - 8:30

Ca fait du monde, tout ça!

Chouette recherche > beau projet!

Fluccini
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 819
Nation : Armata Italiana in Russia
Date d'inscription : 01/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PTIGROS] Bishenpur avril-mai 1944, Birmanie.

Message par Nadrianko le Dim 20 Avr - 10:45

C'est idéalement pour 6 joueurs. Peut être faut il le reclasser en MIGROS ?

Par contre, je dois encore vérifier la balance des forces, et les options. C'est juste pour vous allécher un peu, sachant que côté figurines, il me manque que 4 à 7 Stuart et 3 à 6 Grant. Car en fonction de la balance, ils vont peut être se transformer en Humber. Tout le reste, je peux l'apporter avec mes figs.

Et bien sur, il y a possibilité d'agrandir, si un joueur japonais s'ajoute. Car on peut très bien ajouter la 215e brigade, et mettre la 213e en infanterie et avoir un régiment de cav en réserve. Côté allié, de la ligne il y en avait aussi dans le coin.

Nadrianko
Général
Général

Nombre de messages : 870
Nation : 51-ya armiya
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PTIGROS] Bishenpur avril-mai 1944, Birmanie.

Message par Nadrianko le Dim 20 Avr - 17:45

Et voila, scénario finalisé.
Chaque camp n'aura pas d'autres info sur l'ennemi que celles sur le forum. Et chaque camp dispose de règle spéciale-pas forcément connu de l'adversaire, histoire de donner un peu de suspense et de piment.

Pour jouer ce scénario, il me manque donc 7 Stuart et 6 Grant.

Nadrianko
Général
Général

Nombre de messages : 870
Nation : 51-ya armiya
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PTIGROS] Bishenpur avril-mai 1944, Birmanie.

Message par Feldgendarmerie le Dim 20 Avr - 19:01

Superbe et riche à souhait Smile
Voilà un projet qui pourra me motiver à avancer sur mes jap's ...s'il en est besoin
Au cas où..et de mémoire..2/3 compagnies avec du pioniers, des AC 37, des obusiers de 70/75, Des Shinoto et des Teke.
avatar
Feldgendarmerie

Nombre de messages : 680
Nation : Feldgendarmerie
Unité : Les Ecluseurs
Date d'inscription : 25/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://campagneldt.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PTIGROS] Bishenpur avril-mai 1944, Birmanie.

Message par Nadrianko le Dim 20 Avr - 19:16

Pas de soucis. Le scénario peut s'agrandir facilement. Soit en élargissant la plaine, soit en agrandissant les montagnes (et rajouter pourquoi pas un niveau). Côté allié, y a pas a s'inquiéter, mes canadiens peuvent combler les trous vu que l'anglais en Asie est en vert.

En tout cas, ce scénario promet question rebondissement.
Je me mettrai plus tard sur une version ile, ainsi que la version Philippines 44 avec double débarquement.

Nadrianko
Général
Général

Nombre de messages : 870
Nation : 51-ya armiya
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PTIGROS] Bishenpur avril-mai 1944, Birmanie.

Message par Feldgendarmerie le Mar 22 Avr - 10:51

Nul besoin de l'agrandir. Je disais ça parce que je pensais pas que tu avais de quoi armer le scénario à 100% en Jap's!
avatar
Feldgendarmerie

Nombre de messages : 680
Nation : Feldgendarmerie
Unité : Les Ecluseurs
Date d'inscription : 25/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://campagneldt.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PTIGROS] Bishenpur avril-mai 1944, Birmanie.

Message par Nadrianko le Mar 22 Avr - 20:08

Le mieux serait quand même de remplacer la cavalerie par de l'infanterie, mais ca peut aussi le faire ainsi.

Nadrianko
Général
Général

Nombre de messages : 870
Nation : 51-ya armiya
Date d'inscription : 25/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PTIGROS] Bishenpur avril-mai 1944, Birmanie.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum